Projet SHARKGUARD: des essais prometteurs !

Un dispositif électrique innovant pour aider les longliners à réduire leurs pêches accidentelles de raies et de requins

 

La pêche à la longline est l’une des techniques de pêche les plus sélectives au monde. Néanmoins, les professionnels font face à la pêche accidentelle de grands sélaciens comme les requins et les raies. Ces pêches non ciblées constituent un manque à gagner car elles occupent des hameçons destinés à pêcher des espèces à forte valeur commerciale comme le thon et l’espadon et provoquent des dommages sur le matériel de pêche.

Les professionnels de la pêche s’engagent de plus en plus dans des démarches de réduction des impacts de leurs activités sur le milieu marin.

Une solution est en train de voir le jour avec le dispositif Sharkguard

Développé par l’équipe de Fishtek Marine composé d’ingénieurs et de biologistes marins experts dans leur domaine, Sharkguard est un produit innovant très prometteur qui utilise un champ électrique pour repousser les requins et autres élasmobranches des hameçons sans compromettre la capture des espèces commerciales. Sharkguard est un appareil particulièrement résistant, conçu pour être à la fois économiquement abordable et fonctionnel à l’usage pour les pêcheurs à la longline.

Les premiers essais ont permis d’obtenir une réduction de 90 % des prises de requins.

Afin de tester Sharkguard dans un environnement de pêche commerciale, Fishtek marine s’est associée à Isi Fish et Sathoan pour mener des essais en situation réelle durant l’été 2019 dans le cadre du projet Sharkguard financé par le fond européen Eurostars. Les différentes observations et données scientifiques recueillies lors de cette campagne d’essais seront traitées et analysées par l’équipe de biologistes marins de l’université de Exeter, en Cornouaille anglaise et présentées aux professionnels.